Hub des Savoirs

Accueil / Africités / Johannesburg 2015 / Révolution des données urbaines de l’Afrique : définir les rôles, les besoins, (...)

#AF7 Révolution des données urbaines de l’Afrique : définir les rôles, les besoins, les lacunes et les leçons apprises pour relever les défis des données relatives aux villes africaines en 2030

ONU-HABITAT, Programme des Nations unies pour les établissements humains,
Observatoire urbain mondial, Direction de la Recherche et du Développement des Capacités
Robert P. NDUGWA

Globalement, les villes ont besoin de bonnes données et en temps opportun pour formuler des politiques et des décisions plus éclairées. La révolution des données urbaines a le potentiel de transformer la façon dont les villes font usage de données et d’informations pour prendre les bonnes décisions sur les meilleures politiques. Cela offre la possibilité de suivre les changements et de systématiquement documenter les performances au niveau de la ville.
La Révolution des Données exige des informations plus précises et nécessite de bâtir des communautés de pratiques en matière de données. Afin de relever avec succès ce défi, les autorités locales ont besoin d’améliorer la transparence et la reddition de comptes, et le fait de fournir des résultats plus tangibles et des données en temps opportun est crucial pour cette entreprise. Les autorités locales doivent également s’engager activement avec la société publique et civile pour créer des systèmes locaux d’information solides, tels que des observatoires urbains locaux. Pour les villes et les autorités locales, la notion de révolution des données inspire une vision d’un monde où les données en temps réel sont disponibles et utilisées pour le suivi de la manière dont le bien public est livré et assuré, tout en responsabilisant les citoyens et les gouvernements pour explorer conjointement et évaluer les possibilités que cette nouvelle utilisation de preuves et de données crée en améliorant la prestation des services et en créant de la prospérité pour tous. Ainsi, les villes africaines ont besoin de renforcer les capacités techniques et institutionnelles et d’accroître les besoins budgétaires pour la génération de données. Elles ont besoin d’embrasser un large éventail de sources de données, d’outils, de technologies innovantes, telles que les données spatiales, et d’autres éléments. Pour aider les villes à répondre à ces défis et tirer parti de ces possibilités, ONU-Habitat a élaboré l’Initiative pour la Prospérité des Villes (IPV) en tant qu’outil pour mesurer leurs progrès et les aider à définir des politiques mieux informées.

Cette session examinera le niveau de préparation des villes africaines en mettant à profit les avantages et les possibilités qui viennent avec une révolution de données, et partagera les expériences en matière d’utilisation de la recherche et d’autres plateformes de données urbaines pour la collecte des données, la gestion, l’analyse, le suivi et la formulation de rapports qui sont à la disposition des villes. En outre, la session présentera les derniers développements et partagera les expériences sur la mise en œuvre de l’Initiative pour la Prospérité des Villes (IPV) dans différents pays / régions.

Cela couvrira des outils et des cadres de suivi à la disposition des villes pour définir les rôles, l’évaluation des besoins et les lacunes en matière d’information, l’élaboration des implications politiques, etc., et établira des liens avec la façon dont cela peut être utilisé pour améliorer la mise en œuvre et le suivi du Nouvel Agenda Urbain et des ODD. Les informations relatives à la manière de rejoindre l’initiative mondiale IPV qui compte maintenant plus de 300 villes membres seront partagées. Cette session vise à mobiliser et renforcer les collaborations avec les dirigeants municipaux et nationaux, les partenaires régionaux de développement, la société civile, les agences des Nations Unies, des institutions financières panafricaines, le secteur privé, les institutions universitaires et de recherche, etc. sur la manière de construire des systèmes de données plus efficaces qui sont appropriés pour piloter la révolution des données urbaines pour ce siècle et veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte.

Panel
Président : Maires des villes de Kisumu (Kenya) et d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Modérateur : Thomas CHIRAMBA.
Rapporteur : Regina ORVANANOS.
Intervenants
Ben ARIMAH
Regina ORVANANOS
Robert NDUGWA
Thomas CHIRAMBA.

Programme
15:00 -15 : 05 : Arrivée des Participants.
15h05 -15h30 : Les villes africaines sont-elles prêtes pour la révolution de données ?
15:35 -15 : 55 : Pourquoi la recherche est importante pour la Prospérité des Villes.
15h55 -16 : 25 : Présentation de l’Initiative pour la Prospérité des Villes.
16:25 -04 : 40 : Avantages liés au fait de rejoindre l’IPV et possibilités de collaboration existantes.
16H40-5h00 : Questionsréponses / voie à suivre

Téléchargez la page au format PDF