Hub des Savoirs

Accueil / Africités / Marrakech 2018 / Session des acteurs locaux / Institutions financières

#AF8 Institutions financières

Organisateur principal : Groupe de la Banque africaine de développement (BAD)

Au cours des prochaines décennies, l’urbanisation de l’Afrique fera passer le continent d’une situation essentiellement rurale à une situation essentiellement urbaine. L’ampleur des besoins d’investissement nécessaires pour accueillir les citadins supplémentaires sera équivalente à celle des besoins nécessaires pour résorber l’arriéré accumulé. Dans ce contexte, il faudra opérer un changement radical dans la mobilisation des financements nécessaires pour les villes et les gouvernements locaux ; et les politiques publiques devront nécessairement accorder plus d’importance aux questions économiques et sociales des zones urbaines et à l’élargissement des possibilités offertes par l’urbanisation.

De nombreux économistes placent l’investissement public au cœur du processus de croissance, en tant que facteur d’amélioration des communications et du commerce, ainsi que de réduction des coûts de production des entreprises. Ils soulignent également la relation positive entre l’investissement public et le secteur privé, le premier améliorant les conditions de l’activité du second. Le développement des infrastructures au niveau local est donc considéré comme un facteur déterminant dans l’établissement du secteur privé et son développement endogène. L’amélioration de la productivité des villes passe inévitablement par la mise en place rapide d’infrastructures et d’équipements publics.

L’objectif de la session est d’engager les institutions financières internationales (IFI) sur ce qui doit être fait différemment en ce qui concerne le financement des projets d’infrastructures urbaines et l’amélioration de la génération de revenus locaux. Les principaux résultats de la session sont les suivants :
1. Établir comment les IFI peuvent établir des partenariats avec les villes dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) et comment les villes peuvent se positionner efficacement pour être en mesure d’établir des partenariats avec les institutions financières ou d’accéder à leurs ressources.
2. Trouver des solutions aux principaux défis qui affectent les villes/administrations locales en leur permettant d’accéder aux options de financement disponibles sur les marchés de capitaux et autres sources.
3. Déterminer quelles capacités doivent être renforcées dans les administrations locales, les villes, les ministères des administrations locales et le secteur privé pour permettre aux IFI de mieux contribuer au travail des administrations locales dans la réalisation des ODD ; et comment les villes et les institutions financières (y compris le secteur privé) peuvent travailler ensemble pour trouver des solutions novatrices pour financer le développement urbain.

Panel

Rose Christiane Ossouka Raponda, Maire de Libreville, Gabon

Intervenants

Abdu Muwonge, Urbaniste principal, Banque Mondiale
Amadou Oumarou, Directeur, Infrastructure et développement urbain, BAD
Brahim Diouf, Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM)
Rejanne Houguenec, Agence Française de Développement
Tshepo Ntisman, Development Bank of Southern Africa