Hub des Savoirs

Accueil / Africités / Marrakech 2018 / Session des acteurs locaux / Rôle des universités et des chercheurs pour promouvoir la transition

#AF8 Rôle des universités et des chercheurs pour promouvoir la transition

Organisateur principal :Université Mohammed V

Cette réflexion collective et inclusive s’inscrit dans un sillage où le chercheur-enseignant et l’élu local sont concernés par l’intelligence territoriale pour mutualiser leurs savoir et savoir-faire respectifs.

En effet, créer de la synergie entre eux est un appel pressant pour percevoir l’université et le milieu de la recherche avec de nouveaux yeux ; les apports des uns et des autres sur le plan technique, scientifique, culturel, sont de précieux faire-valoir, voire des éléments clés en quête d’un développement territorial mieux réfléchi et d’une dynamique de transition plus durable.

Dans cet ordre d’idées, Il est temps donc de repenser les relations et les partenariats entre les Collectivités Territoriales et les Universités, en mettant la recherche scientifique, les innovations et les expérimentations au service des territoires et de la dynamique de transition.

Les thèmes de réflexion proposés dans cette Session consistent à aborder le souci de créer une synergie concrète et agissante entre et les Collectivités Territoriales et les Universités dans la perspective de travailler ensemble avec réalisme, de faciliter la vie collective et de chercher à gérer, sinon à résoudre, des problèmes du vécu quotidien en s’appuyant sur l’apport des universitaires et des chercheurs, en termes d’identification des besoins, de réflexion, d’études, de formation, de renforcement des compétences, de recherche, d’innovation et de création de bassins d’emplois répondant aux besoins des territoires.

Il s’agit donc de présenter un plaidoyer pour faire de l’Université, le temple du savoir, un acteur clé pour le développement des territoires et pour la réussite de la dynamique de transition vers un développement durable.

Panel
Mr Mohamed Sadiki, Mayor of Rabat
Mr Zakaria Aboudahab, Dean of the FSJESA, Morocco

Intervenants
Mr El Hadj Ezzahid, Enseignant-chercheur à l’Université Mohammed V Rabat (FSJES Agdal- chef de département des Sciences Économiques
Mr Hassane Azouaoui, Enseignant-chercheur à l’Université Ibn Tofail (FSJES Kénitra)
Mr Hassane El Arafi, Enseignant-chercheur à l’Université Mohammed V Rabat (FSJES Agdal- coordonnateur du Master « Finances Publiques et Fiscalité »
Mr Mhammed Echkoundi, Enseignant-chercheur, Institut des Etudes Africaines